Réduire ses déchets, quels sont les enjeux ?

Chez NoWW, nous croyons en un avenir plus vert, plus responsable et plus durable. La réduction des déchets est donc au cœur de notre engagement, et la consigne pour réemploi est une des réponses à cet enjeu.

 

Fin 2019, les consommateurs(rices) étaient près de 90 % à se déclarer favorables à la mise en place d’un système de consigne permettant le réemploi des bouteilles et emballages afin de lutter contre les plastiques à usage unique.

 

ENJEU ENVIRONNEMENTAL

Le réemploi des emballages est essentiel pour réduire la pression sur le climat et la biodiversité qu’ils aussi bien en amont, lorsqu’ils sont produits, qu’en aval, lorsqu’ils arrivent en fin de vie. Avec un objectif de réemploi de 50 % des emballages au sein de l’Union européenne d’ici à 2027, ce seraient ainsi 3,7 millions de tonnes d’émissions de CO2 évitées pour 28 millions de tonnes de ressources et 10 milliards den mètres cubes d’eau préservés.

Quelles opportunités pour le retail ?
Le consommateur est aujourd’hui consom’acteur et cherche des enseignes engagées qui respectent ses valeurs.

 

ENJEU ECONOMIQUE ET SOCIAL

Au-delà de ses bénéfices environnementaux, la consigne présente un intérêt économique réel pour peu que les investissements initiaux qu’elle requiert soient réalisés. Une fois les investissements dans un parc d’emballages réemployables amortis, la consigne peut permettre aux metteurs sur le marché de réaliser des économies par rapport au jetable, d’autant plus dans notre contexte de hausse de prix des matières premières. Dans le même temps, les consignations des emballages pour réemploi peuvent entraîner la diminution des frais de gestion des déchets pour les collectivités locales. Le service public de gestion des déchets a coûté plus de 7 milliards d’euros aux collectivités en 2018. Les emballages détournés des ordures ménagères sont autant de déchets que les collectivités n’ont plus à collecter, trier et traiter.

Le dispositif de consigne est également porteur de bénéfices économiques indirects puisque le développement du réemploi des emballages participe à la re-dynamisation des économies locales en créant des emplois de logistique et de lavage non délocalisables.

Quelles opportunités pour le retail ?
En premier lieu une diminution des achats directs de consommables jetables.
En second lieu le réemploi devient un véritable levier d’acquisition et de fidélisation client, puisque le principe même de la consigne implique un retour du consommateur.

 

ENJEU D’EVOLUTIONS DE CONSOMMATION

Le Concept « zéro déchet » est de plus en plus répandu chez les consommateurs français. Selon ZWF,  » 70% des clients se disent prêts à être fidèles à une enseigne engagée zéro-déchet. « 

C’est quoi le zéro déchet ?
L’association Zéro Waste France propose la définition : « La démarche zéro déchet, zéro gaspillage c’est un ensemble de pratiques que l’on peut mettre en place pour réduire les déchets et le gaspillage. Et ainsi contribuer à réduire les problèmes environnementaux et sanitaires qu’ils posent. »

C’est une philosophie de vie qui consiste à encourager la sobriété (moins d’achats neufs, éviter la
surconsommation, le gaspillage alimentaire, etc) en réduisant à la fois :

    • Nos poubelles visibles : Par exemple les emballages, contenants divers, aliments, produits à usage unique, etc.

    • Nos poubelles invisibles : Par exemple la consommation d’eau et de matières premières nécessaires à la fabrication des produits.e