Comme vous le savez peut-être, la fin de l’usage unique et le retour de la consigne ne sont pas uniquement portés par les équipes de NoWW (même si c’est déjà beaucoup !). Plusieurs lois récentes exigent d’agir au plus vite pour permettre aux restaurateurs et commerçants de réduire leurs déchets d’emballages alimentaires et se tournent vers le réemploi. 

En effet, la Loi AGEC (2019) et la Loi Climat (2021), pour ne citer qu’elles, posent les bases des prochaines pratiques dans la restauration et la vente à emporter. Les premières interdictions d’emballages jetables seront en vigueur dès 2023, le temps presse ! Pour y voir plus clair, nous vous avons préparé ci-dessous un récapitulatif des articles principaux sur les emballages et les contenants.

Depuis le 1er janvier 2020, la loi AGEC interdit les boîtes en polystyrène expansé pour la nourriture à emporter ou à consommer sur le lieu de vente. 

Les articles 41, 42 et 44 de la loi AGEC obligent depuis le 1er janvier 2021 les commerçants de détail et les restaurateurs de la vente à emporter à accepter les contenants apportés par les clients pour être servis, sous réserve de propreté. Ils doivent aussi obligatoirement proposer des réductions sur la vente de boissons si le client utilise son propre contenant.

L’article 43 oblige lui depuis le 1er janvier 2021 également les commerces de vente au détail de plus de 400 m² à proposer, gratuitement ou non, des contenants réutilisables pour leurs produits vendus sans emballage.

Enfin, l’article 77 stipule qu’à partir de 2023, tous les restaurants proposant du service sur place devront utiliser de la vaisselle réemployable. A un an de l’échéance, le passage à de la vaisselle réemployable est un enjeu majeur pour de nombreux acteurs de la restauration rapide. 

A long terme, la loi AGEC prévoit la fin des emballages à usage unique d’ici 2040, et dresse d’ici-là des objectifs-jalons, notamment sur la part d’emballages réutilisables mis sur le marché en France, qui devra augmenter d’année en année. 

La Loi Climat quant à elle prévoit dans son article 24 la possibilité de mettre en place des expérimentations de systèmes de consignes pour la restauration livrée, qui est une forte émettrice de déchets d’emballages. Cette expérimentation peut être rendue obligatoire pour tous par décret sur certains territoires. 

La législation pave la voie du retour de la consigne en France, qu’attendez-vous pour vous y engager ? L’équipe de NoWW est là pour vous accompagner dans votre projet, avec une offre de consigne clé en main, comprenant une fourniture de contenants réemployables et l’installation d’un collecteur made in France. Nous organisons également un circuit de collecte et de lavage au plus près de votre point de vente, ainsi que l’accompagnement de vos équipes internes vers ce changement de pratiques, du jetable au réutilisable.

Le zéro déchet, c’est maintenant !

            Et vous ? Que pensez-vous du retour de la consigne ? Vous avez des questions sur la consigne ou sur NoWW ? Contactez-nous !

VoUS AVEZ DES QUESTIoNS ? NoUS AVoNS DES REPoNSES !

← Retour au blog