Blog : réemploi et recyclage, NoWW gestion d'emballages consignés et réutilisables

Avant d’entrer dans le vif du sujet, rappelons nous ce qu’est le réemploi.

             L’ADEME le définit comme « Toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui ne sont pas des déchets sont utilisés de nouveau pour un usage identique à celui pour lequel ils avaient été conçus. ».

            Il est important de contextualiser ce terme qui est différent du recyclage, ou de la réutilisation.

En effet, le recyclage vise à réutiliser la matière première d’un déchet pour créer un nouveau produit, qui peut être différent du produit initial. Mais, le process de recyclage engendre des pertes et peut demander plusieurs objets pour n’en fabriquer qu’un. Enfin, toutes les matières ne sont pas recyclables, car les filières technologiques de recyclage n’existent pas, et aucune matière n’est recyclable à l’infini.

            Le réemploi, comme la réutilisation, contribuent au prolongement de la durée de vie des produits et participent à l’économie circulaire et à la réduction de la production des déchets. En effet les objets, remis à neuf et injectés sur le marché de la seconde main, sont souvent moins chers, et tout aussi performants que lors de leur première utilisation.

Le réemploi par contre permet de garder le même usage : un contenant alimentaire ré-employé, reste un contenant alimentaire à la deuxième utilisation.

Le réemploi et la réutilisation se distinguent par le passage ou non du bien en fin de vie par le statut de déchet. A la différence de la notion de réemploi, les activités de réutilisation se distinguent par l’utilisation d’un produit usagé en tant que « déchet » et au nouvel usage auquel la matière est destinée : dans la réutilisation, les lattes d’une armoire peuvent devenir une table.

            En restauration, le réemploi est une solution à plusieurs niveaux, et peut s’appliquer à différents équipements

  • –          Le matériel de cuisine, qui peut très souvent être reconditionné et revendu à des prix plus bas, par des plateformes comme Vesto par exemple. On peut retrouver des fours, armoires-froides ou encore machines à laver, qui sont remis aux normes, garantis, et revendus aux restaurateurs voulant rendre leur enseigne plus durable et responsable.
  • Les bouteilles en verre, ou les fûts de bière, servis en restauration : en France, cela représente 220 000 tonnes en 2017 pour les cafés, hôtels et restaurants, au travers de systèmes de consignes ou non. Nous pouvons citer des acteurs majeurs de ce phénomène, comme la brasserie Météor en Alsace qui comptabilise 42 % des bouteilles réemployables en France. Ce système fonctionne très bien et permet un taux de retour de 97 %.
  • –          Autre source de réemploi en restauration (et bien sûr notre préférée ;-)) : les contenants alimentaires ! En effet, les emballages alimentaires dans la restauration rapide représentent pas moins 180 000T par an en France. La loi AGEC, impose qu’en 2023, la vaisselle jetable dans la restauration rapide sur place devra disparaître complètement. Énorme changement pour les enseignes ! Le réemploi des contenants devient une des solutions les plus intéressantes pour répondre à ces enjeux.

            Alors comment permettre le réemploi ? donner une valeur à l’emballage au départ est un des leviers qui fonctionnent le mieux. C’est là que l’acte de consigne, c’est à dire de payer une somme au départ pour les contenants, somme qui est rendue lors du re-dépôt de l’emballage, prend tout son sens. Et pas uniquement en restauration : dans les grandes surfaces, les magasins de vrac, les cantines scolaires, les boutiques en ligne…

            En plus de réduire la production de déchets, le réemploi permet la création d’emploi dans les territoires dans des filières dédiées qui se reconstruisent depuis plusieurs année, participe également à l’ESS (Économie Sociale et Solidaire), En effet, une tonne de déchets réemployés créée 10 fois plus d’emplois qu’une tonne de déchets enfouis.

            De cette façon, toutes les enseignes, sensibles aux enjeux environnementaux ou pas, peuvent trouver un intérêt à ce système qui incite les consommateurs à rapporter leur contenant en magasin, créant ainsi de la fidélisation, et in fine une augmentation du panier dépensé en boutique.

            Chez NoWW, nous voulons accompagner les entreprises à trouver et installer des solutions de réemploi d’emballages alimentaires, avec nos solutions de consigne sur mesure et clé en main, pour la restauration commerciale, la restauration collective et la distribution alimentaire quelque soit l’usage  : sur place, à emporter, en click and collect ou en livraison !

            Et vous, une question ? Contactez-nous ! Nous avons les solutions pour vous aider à atteindre un futur plus vert et responsable !

VoUS AVEZ DES QUESTIoNS ? NoUS AVoNS DES REPoNSES !

← Retour au blog